Les enfants peuvent-ils faire un escape game ?

Les enfants sont très demandeurs d’activités ludiques pour les anniversaires. Ces derniers avaient l’embarras du choix jusqu’ici. Bowling, laser game, parcs d’attraction, fête foraine, football five, restaurant… autant d’activités qui occupent les agendas des familles. Mais qu’en est-il de l’escape game ? Est-ce un jeu adapté à ce public ? La question se pose car de nombreuses enseignes précisent qu’il faut un âge minimum pour pouvoir faire une salle. En général, il s’agit de 10 ans ou 16 ans dans le cas des escape room à sensations. Notamment celles qui dont axées sur le frissons ou l’effroi. Ou alors celles axées sur les plaisirs de la chaire, comme à Destination danger. C’est le cas par exemple de Goodlock. C’est d’ailleurs précisé dans leur Foire aux questions. D’autres escape game ne mettront pas de limites mais préciseront qu’il faudra venir accompagné d’un adulte. Qu’est-ce qui explique ces contraintes ?

Un enfant a-t-il assez de force pour faire un escape game ?

Oui, un enfant a assez de force pour pouvoir faire un escape game. La raison à cela est très simple. Il n’y a pas besoin de force pour faire un escape game. Donc oui, un enfant ne sera pas handicapé par sa force physique. De manière générale, dans une escape room, si un élément résiste au joueur, c’est que cet objet doit lui résister. Pas besoin de pied de biche, pas besoin de s’y mettre à plusieurs. Certains novices imaginent, à tort, l’escape game comme une activité similaire à Fort Boyard. Ils imaginent une expérience où il faudra se battre dans la boue, jouer au funambule au-dessus de l’eau… mais ce n’est pas le cas.

Il existe cependant des activités proches de l’escape game où la force est nécessaire. C’est le cas par exemple de Koezio, qui n’est pas à Bordeaux mais autour de Paris et Lille. L’activité est un savant mélange de réflexion (similaire à des énigmes d’escape game) et de force (type parcours du combattant).

Les énigmes sont-elles trop dures pour les enfants ?

Il est difficile de répondre de manière générale à cette question. Les expériences et énigmes sont trop différentes entre escape room. Et la maturité des enfants à un tel âge peut être très différentes également !

Notre expérience nous montre que globalement, les énigmes basées sur la réflexion peuvent être faite à partir de 10 ans. Dans la salle des 7 péchés capitaux de Goodlock Escape à Bordeaux, les maîtres du jeu ont même remarqué que certains enfants avaient souvent la réponse plus vite que les adultes.

Rappelons enfin que les énigmes dans les escape game ne sont pas toutes fondées sur la logique. Il y aussi beaucoup de manipulations, fouille, observation, coopération… Avoir un QI très élevé ne sera donc d’aucune aide. Les enfants seront alors au même niveau que les adultes.

Est-ce qu’un escape game fait trop peur pour un enfant ?

Certains escape game jouent sur le côté « sensations fortes ». Ils proposent une aventure où les émotions seront soumises à rude épreuve. Ambiance lugubre, portes qui claquent, noir complet, screamer… Le manoir de Paris joue par exemple cette carte-là. Si l’enseigne insiste sur le sujet, il est préférable de la déconseiller aux enfants les plus sensibles. Concernant Goodlock Escape à bordeaux, la salle des 7 péchés capitaux est plutôt lugubre. Certains enfants y ont eu très peur. D’autres, habitués aux films d’horreur n’ont pas eu peur.

Escape game spécial enfants ou à la maison ? Escape Game facile ? Quoi choisir pour un enfant ?

Les enfants seuls, en général, ne peuvent pas faire un escape game en tout autonomie. C’est en tout cas pas le cas chez Goodlock Escape à Bordeaux. Il existe cependant des solutions alternatives où cela est possible.

  • faire un escape game dont le niveau de difficulté est volontairement très bas
  • faire un escape game dédié pour les enfants. Les enseignes le faisant sont rares. Nous pourrions malgré tout citer Escape Kid à Paris.
  • faire un escape game mobile. Cette solution est plus répandue dans les escape d’Europe de l’Est comme la Hongrie (cf. l’article sur les escape d’Europe de l’Est). Cela consiste à récupérer une valise qui vous permettra de transformer votre salon en escape game. Le maître du jeu est donc joué par les parents.

Chez Goodlock, nous remarquons un nombre de croissant de demande sur ce sujet. Il semblerait que les enfants se soient passé le mot dans les cours d’école. Et tant mieux ! Nous ne serions pas surpris de voir de plus en plus de société proposer des escape dédiés aux plus jeunes. Qui c’est nous nous laisserons tenter un jour ? Mais ce ne sera pas à l’ordre du jour en 2018. Nos deux salles des 7 péchés capitaux et Ticket gagnant sont bel et bien des univers d’abord destinés aux adultes ! Si vous ne les avez pas testée, laissez vous tenter par le descriptif des missions dans cette page.

Quel est l’âge minimum pour faire la salle des Sept Péchés Capitaux de Goodlock Escape Bordeaux ?

L’âge minimum est de 16 ans si jamais il n’y a aucun adulte dans le groupe.

Si jamais un adulte accompagne le groupe, il est possible de faire la salle à partir de 13 ans. Il est cependant préférable de prévenir.

En dessous de cet âge, les énigmes sont probablement trop difficiles et l’univers proposés un peu trop lugubre. Les enfants les plus sensibles pourraient mal vivre la situation. Il faut que cela reste un divertissement pour tout le monde ! D’autant plus que certains papa en profitent pour faire peur à leur enfants une fois à l’intérieur de la salle.

Mais nous tenions à signaler que les groupes de joueurs d’adolescents qui viennent faire la salle sont parmi les plus efficaces. Ces groupes font en général preuve d’une certaine naïveté qui est un vrai atout. Ils n’ont pas peur de proposer toutes les solutions et de toutes les tester. Ce qui est la meilleure des façons de sortir d’un escape game !

N’hésitez donc pas à venir tester la salle en réservant, et si jamais vous avez un doute et que vous pensez que votre enfants est peut-être trop jeune, appelez-nous pour en discuter  !