#10 : Les Zombies ! Un vaccin ou l’horreur des morts vivants…

Après avoir envahi nos salles de cinéma, c’est au tour des escapes room. Les zombies ont toujours été incontournables dans le monde de l’horreur. C’est donc sans surprise que nous retrouvons ce thème dans de nombreuses salles d’escape game. Ces salles sont souvent plus ou moins inspirés de la série The Walking Dead. 

Les créatures étant des humains violents rongés par un virus, il faudra en général sauver le monde en trouvant le remède, comme dans la célèbre salle Trapped in a room with a zombie , en Angleterre.

Il vous faudra trouver un vaccin pour guérir l’humanité mais malheureusement, un zombie enchaîné sera avec vous tout au long de l’aventure.L’originalité de la pièce réside dans le petit supplément de pression habilement introduit dans le game design : toutes les 5 minutes il gagnera 30cm de chaîne.

Plus proche de chez nous, nous vous conseillons Bunker Zombie (Team Time Paris) ou encore Mission Zk-68 à The Room (Saint-André de Cubzac).

 

#9 : Slasher movie : l’horreur à sang pour sang

La formule est simple : un endroit lugubre, un tueur psychopathe… et vous. Un univers sanguinolent popularisé par les films Saw, Halloween, Freddy Krueger, Massacre à la tronçonneuse…

L’escape game a lui développé ce thème. Des disparitions, un boucher psychopathe et votre équipe qui décide de mener l’enquête : voilà le scénario de l’Abattoir de One Hour à Paris ! Par contre cette fois ci il ne va pas falloir fuir la salle mais un dangereux boucher ! Ambiance sanglante et malsaine mais surtout frissons garantis !

#8 Maison hantée : j’ai horreur du parquet craque.

Fantômes, esprits et autres revenants nous font frissonner depuis toujours, il était donc évident qu’ils trouveraient leur place dans des rooms. On peut en croiser dans le Motel Hanté de l’enseigne Compte à rebours à Rennes. Des disparitions dans les années 50 puis de nouveau en 2018 vont titiller votre curiosité et vous pousser à vous y rendre.

Une ambiance oppressante dans laquelle on se sent observé en permanence.

#7 Cannibalisme : l’horreur est humaine !

Qui n’a jamais rêvé de goûter à la chair humaine ? C’est dommage car dans les salles vous n’êtes jamais le cannibale, mais plutôt le menu.

Dans « The basement« , à Los Angeles, l’immersion est immédiate : vous serez cagoulés et enchaînés dans une cage et il faudra vous échapper avant le retour du cannibale affamé. Vous aurez 45 minutes et si vous échouez, vous serez capturés, mis en cage puis consommés !

#6 : Survie : La tribu des Mogtawai a voté, et leur sentence est irrévocable.

Un lieu isolé, aucun moyen de communication, aurez vous les compétences nécessaires pour survivre ?

Dans Survival de Escape Lincoln au Nebraska, vous participez à un « survival challenge » et vous retrouvez enfermés dans une cabane dans les bois à des kilomètres de la civilisation. Inspiré des techniques utilisées par les survivalistes, il va falloir travailler ensemble avec l’environnement qui vous entoure ainsi qu’avec les objets en votre possession dans le but de… bah survivre !

#5 Asile psychiatrique : elle est confortable cette camisole, vous l’avez en M ?

Ces vieux hôpitaux qui traités la « démence » ont toujours eut la côte dans le monde de l’horreur, et après avoir cartonnés en vidéo urbex (exploration urbaine) sur youtube ou encore au cinéma, ils devaient forcément arrivés dans les escape rooms !

L’action se situe généralement dans un asile abandonnés où de nombreux patients furent tués. Comme par exemple dans Insane Asylum de escape room Hollywood, ou vous faites partie d’une équipe médicale qui se rend dans une vieil hôpital pour en savoir plus sur un patient qui y était enfermé 70 ans auparavant ! Dans l’hexagone, on ne peut que vous conseiller le très très bon Lost Asylum de One Hour, à Paris. 

#4 Vampire : pour incarner Seth Gecko. Le personnage d’Une nuit en enfer hein, pas l’autre.

Que ce soit des beaux gosses dans Twilight, ou encore des beaux gosses dans Entretiens avec un vampire, tout le monde connaît ces humains immortels assoiffés de sang ! Dans The vampire slayers de Escape Reading, vous ferez face à des créatures sanguinaires ainsi que leur maître qui viennent se venger de l’espèce humaine après un sommeil de 1000 ans ! Encore une fois, il ne faudra pas s’échapper, mais tenir jusqu’au lever du soleil !

#3 Sorcière : plutôt Charmed ou Sabrina ?

On les pensait disparues depuis des siècles mais ces adoratrices du démon sont de retour ! 

Dans la salle The witch de CT Adventure, en Australie, une sorcière à la recherche de sang tentera de faire de vous le dernier ingrédient pour sa formule d’élexir d’immortalité !

#2 Eglise abandonnée : mon père, j’ai péché !

Les lieux religieux ont parfois la capacité à nous impressionner. C’est grand, froid, silencieux, sombre… Un terreau propice aux frissons que certains ont eu l’idée d’exploiter.

L’escape Game Goodlock à Bordeaux vous propose un huis clos dans une chapelle abandonnée. La salle, intitulée les 7 péchés capitaux, n’a aucun lien avec le film Seven. L’action tournera autour de cette chapelle un peu trop sombre… Y trouverez-vous la Lumière divine ?

# 1 Mythes : Slender Man, ou l’Homme élancé en Français, mais ça fait moins peur.

Vous connaissez le Slender Man ? Cet homme grand et mince qui recherche des enfants à kidnapper ? Non ? Bah vous allez pouvoir le rencontrer directement à Bordeaux grâce à Once upon a lock et leur scénario éphémère Slender Man. 

Cette fois ci vous ne serez pas enfermé dans une salle mais vous serez lâché dans les bois, la nuit (le jeu ne se fait que de 22h à 4h du matin), et isolé de votre équipe. Une mise en scène qui vous donnera immédiatement des sueurs froides et ce n’est que le début… Pendant une durée d’1h30 il vous faudra avancer dans la pénombre pour vous sortir de ce cauchemar.