Le marketing des grandes entreprises séduit par l’escape game

Le marketing des grandes marques est en recherche constantes de nouvelles expériences pour ses clients. C’est pour cela que l’escape game est rapidement apparu dans le plan de communication des plus grandes entreprises. Il s’agit en général d’escape game éphémères où l’annonceur insistera sur l’aspect fun et ludique de l’escape game. L’objectif est de vous faire passer un bon moment… et vous inciter à acheter !

Cela n’a pas échappé à Google, Old El Paso, l’Or Expresso, Coca-Cola et Fanta, M&M’s, Google, Citröen et Renault ou encore la FDJ.

Des opérations marketing éphémères et gratuites 

Certains opteront pour un aspect plus « événementiel », avec une room comme support de communication et de promotion autour d’un produit. L’expérience est en général rapide. Elle ne dure pas 60 minutes mais plutôt 15 à 30 minutes. Elle est aussi gratuite car l’objectif est d’attirer un maximum de monde.

Ca a été le choix fait par M&M’s en Septembre 2018, avec son Escape Game, disponible gratuitement sur réservation, mais seulement durant 2 jours. 

Cet Escape Game -très- éphémère vous demandait de partir à la recherche d’une pépite de Caramel. Un petit coup de pub efficace pour annoncer l’arrivée de M&M’s au Caramel Croquant, un parfum lui aussi éphémère, puisqu’il n’a été disponible que durant 6 mois. 

La Française des Jeux vous proposait du 1er au 16 Avril 2017 un Escape Game éphémère en plein coeur de Paris. Le scénario, inspiré par la vie des jeunes d’aujourd’hui, vous propulsait à l’intérieur d’un studio étudiants, rempli des soucis et tracas du quotidien.

Pour vous échapper de cet appartement, vous deviez trouver une combinaison gagnante de 6 chiffres. En récompense, une des équipes victorieuses a été tiré au sort et s’est vu offrir 6 mois de loyer chacun !

Un très bon coup de pub, qui a permis au Loto de faire valoir la marque après des 18-25 ans.

Mais la marque qui fait le plus gros buzz sur le sujet est sans doute Google avec sa pièce éphémère “La première pièce”. Une opération commerciale est maligne qui vous obligeait à manipuler toutes les technologies du géant américain pour arriver au bout du scénario. 

Les escape game durables : du marketing à long terme

Mais d’autres marques ont suivi une autre stratégie, celle de s’inscrire dans le temps. Cette fois-ci, les salles sont payantes, entre 22 et 32€ par joueur, autrement dit un tarif dans la moyenne des prix pratiqués dans l’Escape Game traditionnel. 

Nous pourrions par exemple citer Old del paso et la salle “La Malédiction”. La salle n’existe plus mais elle a été testée par les blogs spécialisés (https://www.escapegame.fr/archives/malediction-old-el-paso/)

D’autres marques ont suivi ce chemin, comme Coca-Cola, qui s’est installé au Palais de Tokyo avec le soutien de HintHunt Paris et en partenariat avec divers entreprises spécialisées dans le Game Design ou encore la conception de mécanismes. A chaque fois, l’expérience proposée par ces marques sont alors assez similaires à celles des Escape Game. Espace, décor, fouille, chrono, scénario, mécanismes, … tout est mis en oeuvre pour une expérience unique, mais surtout en lien avec le produit mis en avant par la marque. 

L’escape game dans un lieu emblématique : le marketing du sport

Un escape game ce n’est pas que des défis intellectuels. C’est aussi une immersion, des décors… et donc un lieu. Et puisque certaines entreprises disposent de lieux d’exception, elles en profitent pour les mettre en avant grâce à l’escape game.

C’est le cas original et surprenant des clubs de football. Le Paris Saint Germain, en association avec Team Break (qui s’est de plus en plus spécialisé dans ce type d’évènement) vous invite à découvrir le Parc des Princes grâce à un escape game. Un coup de communication inattendu qui s’avère être un pari gagnant. Le format se rapproche cependant davantage de la chasse au trésor que de l’escape game. Le lieu ne vous est pas privatisé. Il s’agit davantage d’un parcours guidé avec d’autres visiteurs. Vous aurez l’objectif de résoudre une enquête. Pour cela vous devrez vous adresser à des acteurs situés à des points stratégiques. Après le PSG, d’autres clubs ont suivi leurs pas, par exemple le FC Nantes.

L’escape game dans un lieu historique

C’est le aussi cas de nombreux lieux historiques. En intégrant, en plus de la visite classique, un escape game dans leurs bâtiments, ces lieux ont réussi à attirer la curiosité des plus jeunes et donc des familles. Si l’immersion est en général quasiment toujours garantie, le défi est de taille si l’on veut éviter les anachronismes : comment éviter l’électricité et les cadenas si l’histoire se déroule au Moyen-Âge ?

La liste des châteaux qui ont suivi cette stratégie est longue. Nous pourrions par exemple penser à la citadelle de Blaye (Nouvelle Aquitaine) qui s’est associée avec un escape game local pour proposer un escape game (de qualité!) dans l’un de ses cachots. Mais le lieu historique qui a le plus fait parler de lui sur ce sujet est sans doute l’Opéra de Paris. Dans un format similaire à celui du PSG, une enquête vous mènera dans les coulisses de l’Opéra.